Village Cateté

Le village Cateté est le plus grand et le plus ancien des trois autres (Djudjê-kô, Oôdjã, Pokró). Il compte 824 habitants et malheureusement son fleuve est contaminé par l'usine Onça Puma de Vale SA. Brésil, État du Pará, village Cateté, Xikrin, 2014 © Aurélien Fontanet

Nhak-toi

Nhak-toi pose devant sa maison au milieu de la lessive. Brésil, État du Pará, village Djudjê-kô, Xikrin, 2014 © Aurélien Fontanet

Onça Puma

Dans la zone de Onça Puma sur la Terre du Cateté, nous sommes là où l'usine déverse l'eau non traitée de l'extraction minière dans le fleuve. Nous découvrons l'ampleur des dégâts et réalisons un document vidéo qui apportera des éléments essentiels au Tribunal fédéral suprême à Brasilia lors du procès contre la multinationale Vale. Brésil, État du Pará, Xikrin, 2013 © Aurélien Fontanet

Bep-kran traverse le village circulaire pour rejoindre le chantier d’une Kikré : cuisine extérieure traditionnelle construite en bois et feuilles de palmier. Brésil, État du Pará, village Oôdjã, Xikrin, 2014 © Aurélien Fontanet

Les femmes reviennent au village après une récolte dans une plantation. Brésil, État du Pará, village Oôdjã, Xikrin, 2013 © Aurélien Fontanet

Rio Cateté

Le rio Cateté et le rio Itacaiunas qui sont les fleuves traditionnels des Xikrin sont contaminés par les usines de Vale SA. État du Pará, Brésil, Photo 2013 © Aurélien Fontanet

Quelques heures avant le Mérèrémeit, la cérémonie de l’imposition des noms dans le lieu des hommes. Brésil, État du Pará, village Djudjê-kô, Xikrin, 2013 © Aurélien Fontanet

Les maisons construites en dure sont apparues dans les années quatre-vingt-dix avec l'arrivée de la compagnie minière VALE sur le territoire du Cateté. Brésil, État du Pará, village Kateté, Xikrin. 2018 © Aurélien Fontanet

xikrin_fontanet

Ritual

Une réunion des hommes avant une cérémonie . Brésil, État du Pará, village Djudjê-kô, Xikrin, 2016 © Aurélien Fontanet

tag

Un tag Xikrin dans sur la paroi d'une maison du village. Brésil, État du Pará, village Djudjê-kô, Xikrin, 2014 © Aurélien Fontanet

Onça Puma

L'extension de l'usine Onça Puma de Vale SA en bordure du territoire Cateté. Brésil, État du Pará, TI Cateté, Xikrin, 2016 © Aurélien Fontanet

Rio Cateté pollué

Au bord du Rio Cateté, en amont des villages, nous constatons la pollution de l'eau par l'usine Onça Puma de Vale qui déverse continuellement depuis 2010 ses déchets hautement toxiques dans le fleuve. Nickel, chrôme, chlore, se déposent sur les rives du fleuve où les villageois se baignent et boivent. Brésil, État du Pará, TI Cateté, Xikrin, 2019 © Aurélien Fontanet

Au carrefour d’une ruelle, des femmes préparent les festivités du rituel Mérèrémeit. Brésil, État du Pará, village Djudjê-kô, Xikrin, 2016 © Aurélien Fontanet

Piu-jo, au centre du ngobe*, préside le rituel du Mérèrémeit, la cérémonie de l’imposition des noms pour les jeunes. Brésil, État du Pará, TI Kateté, village Djudjê-kô, Xikrin, 2013 © Aurélien Fontanet * La maison des hommes

L'Evangile

L'Évangile est le seul ouvrage écrit en language Gé chez les Xikrin. Il a été répandu par des missionnaires dans tous les villages Kayapo et Xikrin. La religion évangélique cohabite avec les rituels Xikrin. Malgré une présence forte, elle n'a pas encore pris le dessus sur la société. Sur WhatsApp, j'ai vu passer l'information comme quoi le projet d'un dictionnaire Xikrin était prévu. Brésil, État du Pará, village Cateté, Xikrin, 2019 © Aurélien Fontanet

Mérèremeit

Mérérèmeit (rituel)

Bible-web

La Bible des évangélistes doit être l'un des seuls ouvrages écrits en language Ge. Il est répandu par des missionnaires dans tous les villages Kayapo et Xikrin. Pour équilibrer et ne pas oublier les traditions la communauté du Cateté veut écrire son dictionnaire. Brésil, État du Pará, village Djudjê-kô, Xikrin, 2019 © Aurélien Fontanet

Poste de santé

Au poste de santé, quotidiennement, Les villageois viennent se soigner de maladies contractées dans l'eau contaminée des fleuves, des fumées de plastique et des produits alimentaires industriels consommés aujourd'hui dans les villages. Brésil, État du Pará, Xikrin du Cateté, 2019 © Aurélien Fontanet

Tobotokukrae Xikrin cueille l'açai avec un groupe d'hommes pour sa communauté. Brésil, TI Cateté, Xikrin 2019 © Aurélien Fontanet

Urubu rei

Ropkrore vient d'attraper un urubu-rei dont les plumes seront utiles pour confectionner une coiffe cérémoniale. Brésil, État du Pará, TI Cateté, Xikrin, 2013 © Aurélien Fontanet

Installée dans un hamac, Bekwỳnhpiy joue à Angry Birds sur une tablette. Brésil, État du Pará, village Djudjê-kô, Xikrin, 2014 © Aurélien Fontanet

Le visage des femmes est entièrement fardé d’urucum pendant la période du Métoromeit. Brésil, État du Pará, village Kateté, Xikrin, 2018 © Aurélien Fontanet

Casa do mandioca

La maison du manioc est proche du fleuve pour faciliter les étapes de préparation de la racine en farine. Elle doit d'abord tremper plusieurs heures dans l'eau pour enlever le poison puis séchée au soleil et cuite dans une grande casserole . Brésil, État du Pará, village Cateté, Xikrin, 2016 © Aurélien Fontanet

Le rituel de la peinture du corps se manifeste malgré les turbulences venues du monde occidental. Avec une fine baguette de bambou trempée dans une mixture de genipapo et d’écorce d’arbres, les Xikrin dessinent des motifs ancestraux mais aussi modernes. Cette pratique presque quotidienne est centrale dans leur culture, parmi d'autres, et perpétue leurs croyances à travers l'expression de leur identité. Village Djudjê-kô, Brésil, 2019 © Aurélien Fontanet

Nho Krai Xikrin

Nho Krai Xikrin se fait peindre le corps par sa mère. Brésil, État du Pará, village Cateté, Xikrin, 2019 © Aurélien Fontanet

VALE/Xikrin

Le dialogue entre la société minière Vale SA et les Xikrin est bloqué.. Brésil, État du Pará, village Djudjê-kô, Xikrin, 2019 © Aurélien Fontanet

Maraba

Marabá est la deuxième plus grande ville du Pará après Belém, la capitale. Cette cité est un carrefour important où les matières premières des exploitations minières transfèrent avant d'atteindre l'océan et d'y être envoyées à travers le monde. État du Pará, Brésil, 2018 © Aurélien Fontanet

Djore où la vie des Hommes-oiseaux

Les Xikrin du Cateté habitent le Brésil dans l’Etat du Pará sur
un territoire encerclé par des exploitations minières de la multinationale Vale SA.  L
a mauvaise gestion des déchets toxiques des usines contamine l’eau et  la vie des villageois. Mes photographies témoignent d’un moment, d'une situation sociale et politique compliqués à gérer dans un contexte où les enjeux humains, culturels et économiques sont immenses.

Aurélien Fontanet / www.inhobikwa.org